Mano Solo dix ans

Mano Solo, nous a laissé sa voix, ses chansons aux textes crus, émouvants, brûlants et tendres. Chanteur réaliste, Mano Solo hurlait des textes sombres et sublimes de vérité en face à face, titi parisien, le fils de Cabu et d Isabelle Monin, a quitté le pavé de paname il y a dix années.
Père et Fils la haut, un paradis d émotion.

Belle, Heureuse & Douce année

Crédit photo :Richard Tanguy -Marin sailing « Évidence IV » Brest

Le 31 décembre en solo, en silence, rêvant combien j aurais aimé être à cet instant précis gardienne de phare ✨⚓️✨, loin de toute terre, regarder les vagues menacer les flancs du phare, et tous les fous de Bassan rivaliser avec le vent. Et ce fut au bras de Paris que minuit passa. La chatte se fit câline elle compris que je reprenais ma route seule.

Crédit photo : Richard Tanguy -Marin sailing « Évidence IV « Brest

Âmes

Âmes sœurs, âmes coeur, âmes d hier, âmes perdues, âmes vaincues, âmes feu, âmes tendres, âmes folles, âmes et son contraire, âmes déçues, âmes des matins solitaires, âmes du jour et de la nuit, âmes de sang, âmes déchirées, âmes coupées, âmes dévastées, âmes pour toujours, âmes a l unissons, âmes de verre fragile, âmes perverties, âmes battantes et battues, âmes à genoux, âmes enfuies. Âmes déchirées, comme papier des derniers serments étouffés des mots volés.

💫❣️💫 Fragile / Y. Duteil

https://www.youtube.com/watch?v=gKKqCa4nmyE&feature=share

…. « Fragile, tendre, rebelle et insoumise, 
Comme une fleur sur la banquise, douloureuse à la moindre brise, quand le froid souffle sur ton coeur.Perdue, je te regarde qui avance, les bras chargés de lourds silences, 
Entre la crainte et l’espérance, l’incertitude et la douleur.J’écoute, sous les mots qu’on se dit tout bas, 
J’entends ceux que tu ne dis pas, et qui se lisent quelques fois, dans tes yeux qui ne pleurent pas.J’espère, loin des nuages qui te hantent, 
Bulle de verre dans ta tourmente, à nouveau claire et transparente, 
Quand tu souris comme autrefois.Tu changes, et pourtant tu restes la même, 
Tu ressembles aux fleurs que tu sèmes, 
Dans les yeux de ceux que tu aimes, 
D’un amour fidèle à ton coeur.Ton âme, pétrie de larmes et de rires, 
Qui ne sait plus croire qu’au pire, 
Même quand tout semble nous dire, que l’avenir tourne au meilleur.Secrète, même au plus fort de la tempête, 
Sous le tumulte dans ta tête, 
Tu trouves encore un air de fête, pour résister au vent qui noire.Blessée, je voudrais tant pouvoir t’aider, 
T’ouvrir les bras, trouver les clés, 
Pour te guérir, tout démêler, 
Te rassurer quand tu t’endors.Te suivre, être présent à tes côtés, 
Comme un phare sur la jetée, 
Un repère pour te guider, 
Entre les peurs et les dangers.Pourtant, je ne peux que te regarder, 
Sortir de l’eau et replonger, 
Au plus profond de tes pensées, Fragile, tendre, rebelle et insoumise, 
Comme une fleur sur la banquise, courageuse à la moindre brise, 
Et quand le froid souffle plus fort. T’aimer » ….