« Notre maison brûle »

Et les cris des animaux fuyants, mourants, celui des hommes sous les flammes, l idée du hurlement du feux se gavant avec appétit ! la terre ne nous appartient pas, nous n en sommes que les invités, et nous sommes des assassins. Peu de nos journaux toutes régions confondues en font leur « une »

pourtant oui « la maison est en feu » 😔

La tentation de St Antoine /Jérôme Bosch – Lisbonne

Lors de mon voyage à Lisbonne, ce fut bien plus qu’un coup de cœur, ce triptyque cette œuvre qui se glissa en moi y déposant pour toujours, l image de ce couple sur cette monture marine dans un ciel paisible, devint tatouage essentiel de mes émotions. Il m était impossible de m écarter de la toile, le musée quasi vide me laissait la possibilité d être en amour, figée, envoûtée par cette œuvre irréelle. Ce fut une émotion inattendue, et il est possible que cela paraisse étrange ou excessif, mais Bosch m offrit le plus beau souvenir de ce voyage. Merci Lisboa.

Triptyque « la tentation de St Antoine » Jérôme Bosch – musée national des arts Antiga Lisbonne
« Emporte moi mon bel animal loin de ce monde, loin de ce fracas, tes écailles sont douces , regarde la foule s éloigner nous prenons de la hauteur, emporte moi » L.D
Extrait du triptyque

Posée sur la peau tiède, une main sent chaque perle salée dessiner de minuscules rives, esquissant les contours d’un chagrin qui traverse le silence.

Non ce ne sont pas ces doigts à lui, qui récoltent les perles tragiques. Ces mains qui voyageaient calmes et posée sur sa peau tiède, sont ailleurs vers de belles douceurs.

Brusquement, un tire de mots juste au creux des entrailles, la mitraille n est pas toujours faites de flèches d acier. Brutale, l’attaque fut fatale. La main posée au-dessus du cœur, les mots envolés, les perles salées figées, il est temps pour lui de regagner le château dont le nom est pâle comme le corps posé.

18 août 1936 / Assassinat de Federico Garcia Lorca

Federico García Lorca, poète et dramaturge espagnol, peintre et pianiste. Né le 5 juin 1898 à près de Grenade, fut exécuté sommairement le 19 août 1936 par les milices franquistes.

La statue a été érigée en 1998, à l’occasion du centenaire de Federico Garcia Lorca. – Place Sainte Anne à Madrid
Montage Lise Dest

Texte de Louis Aragon, repris en chanson par Jean Ferrat « Tout ce que l’homme fut de grand et de sublime / Sa protestation ses chants et ses héros / Au-dessus de ce corps et contre ses bourreaux / A Grenade aujourd’hui surgit devant le crime 

Et cette bouche absente et Lorca qui s’est tu / Emplissant tout à coup l’univers de silence / Contre les violents tourne la violence / Dieu le fracas que fait un poète qu’on tue 

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange / Un jour de palme un jour de feuillages au front / Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront / Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche »