Cora Vaucaire

Cora Vaucaire
Délicate dame de Saint Germain des prés s’est envolée avec l’été
La disparition de Cora Vaucaire est restée discrète 
images-1

Créatrice  avant Montand de la chanson de Prevert et Kosma « Les Feuilles mortes» (enregistrées en 1948), elle défendait ce qu’elle appelait,  « l’esprit français  des textes qui expriment souvent la joie de vivre et toujours des sentiments forts »

Trois fois couronnée par l’académie Charles Cros, elle immortalisa notamment « La Complainte de la Butte» qu’elle interprète dans le film de Renoir « French cancan » en 1955.

Silhouette menue, le sourire éclatant, voix claire et diction parfaite, c était Cora Vaucaire.

Son répertoire  sans concessions, se composait de chansons oubliées du Moyen-Age  (« La complainte du Roy Renaud»), de succès de la Belle Epoque, de textes de poétes (Appollinaire, Carco, Aragon), ou d’autres interprètes comme Maurice Fanon ou Jacques Debronckart.

Source : Liberation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.