Automne

Automne, évidemment, intimement, désespérément , pourtant y croire, encore follement, impatiemment, mais l’automne était déjà là .

Je me souviens avoir laissé au fils de l’horloger les aiguilles du temps, trop tard. L’ automne laisse glisser les feuilles, les ombres et le vent, sur le teint, je n attendais rien, mais pas l automne, non pas déjà pas encore.

L.D

2 Replies to “Automne”

  1. En passant mler quelques mots aux tiens. J’aime beaucoup cette cration photo (un de mes dadas) , pour la douceur des teintes et le fondu.
    L’automne, apprcie pour sa luxuriance, redoute pour ce qu’elle annonce dans le miroir Ambigut de l’tre humain qui se dbat dans ses contraires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.