Ahmad Shamlou / Jacques Bonnaffé

 

« Tes lèvres, délicates comme la poésie
changent les plus lubriques des baisers
en une telle pudeur
que la créature des cavernes
en tire avantage
pour prendre forme humaine… » Poème « Aïda dans le miroir » lu par Jacques Bonnaffé.

La poésie iranienne porte en elle sa force d’hymne, elle nous frappe par son « bel ensemble ». Elle peut rentrer dans la case actualités ou même dans celle des…
FRANCECULTURE.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *