Demain

Aux beaux soirs des toujours, laisser l’ombre soyeuse des baiser étouffés fuir vers cet ailleurs qui nous glisse des mains, et que certains appellent demain.
img_0378

Silence

Massoud assassiné deux jours avant les attentats du 11 septembre 2001 avait parcouru les capitales du monde et s’était rendu au Parlement Européen pour demander aide et écoute.

Le commandant Massoud avertissait alors tous ces dirigeants sourds et complices que le pire était  a leurs portes.
Silence
Aujourd’hui 17 ans plus tard, nous y sommes.

1170790_10207881547729894_5724230642657663548_n

Tout allait de soie

Avec toi tout allait de soie.
Tissage doux et sauvage

des envoûtements à la lune.
Des matins surpris de se trouver
lèvres   contre joues p
eau contre souffle.
Au clair de l’hiver une

ombre pour quelques mots d’amour enfuis.
2016-03-06 11.12.24
Photo Lise de Saint Thibault ( Lise Dest) Mars 2016

Bohémienne au jardin des silences

Je l’ai croisé ce matin là
sauvage et magnétique, dévastée, face a l’impossible mélopée,
enfermée bouclée, ne restaient que les ombres projetées a mur -murer.

Elle ne se bat plus contre les armes,
ne goutte plus le sel des larmes,
laisse glisser toutes les alarmes.
Bohémienne au jardin des silences, je l’ai aimé a en hurler.

12832458_10207707594621175_8770454403001808455_nPhoto Lise de Saint Thibault (Lise Dest)  6 Mars 2016

Une journée particulière / Ettore Scola

12540677_10207351889888779_1583387145303612917_n

Toute l’action du film se passe dans un immeuble. Antonietta (Sophia Loren) est une mère de famille condamnée à s’occuper d’une nuée d’enfants idiots et à prendre soin d’un mari aussi machiste que fasciste. Elle aurait bien aimé aller à la parade avec tout le monde pour saluer le Duce (qui reçoit Adolf Hitler), mais elle doit rester seule à se consacrer à ses tâches ménagères. Autre prisonnier dans cet appartement, le perroquet qui arrive à s’enfuir de sa cage et se réfugie chez un voisin, un des rares à ne pas être au défilé. Il s’agit de Gabriele. Homosexuel, il est traqué par les autorités mussoliniennes. Isolés dans cet immeuble, ils vont apprendre à se connaître, à se séduire le temps d’une journée, et croire que le monde peut être différent.

Ce film, c’est d’abord un décor. Un immeuble effrayant, de style fasciste, avec ses habitants tout aussi inquiétants (l’horrible concierge…) Et puis ce sont deux acteurs à contre-emploi, aux désirs ambigus. Entre Gabriele, condamné en tant qu’homosexuel, et Antonietta, condamnée en tant que femme, le dialogue sera difficile mais beau, parce que ce sera un instant de bonheur dans un monde qui s’apprête à s’enfoncer dans la guerre.

La phrase culte : « Ce n’est pas le locataire du sixième qui est contre le fascisme, c’est le fascisme qui est contre le locataire du sixième. »

Source Google -Elle