Bach s’offre au Louvre

Un automne égaré dans ma mémoire

Deux violoncelles, se font face et nous parlent de Bach.
Il y a du miel et des voiles de soie sur les pierres et les pavés de la cours carrée, la lumière est caressante à rendre le ciel de Paris éperdument amoureux de l’automne.

#bach#louvre#violoncelle#paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.