Une réflexion sur « Black Out / Exposée »

  1. « Ces peintures me font penser à une phrase de moi (je m’excuse pour ma prétention) : « l’échec de la vie se lit dans les écritures seules et veuves comme dans la défaite quotidienne des travailleurs ». Pour toi, en l’occurence, l’écriture serait la peinture. Car il y’a de la violence là-dedans, ce qui est plaisant car j’aime ce qui est agité dans l’art. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *