Ma rue


                     J’aime infiniment cette photo, J’aime  m’être promenée dans cet univers rouge et vert…à trois pas, et six quatre deux de chez moi, ma rue, proche du parc aimé de Prevert, de l’ancien fief de Coluche, là où j ai rencontré Marpessa  Dawn, ou j ai vécu mille choses, autant de chagrin que de bonheur, la vie en somme.

                    En revenant dans mon quartier,  je suis comme rentrée à la maison 
Merci Philippe 

Photo : Philippe Galanopoulos – octobre 2018 Paris 13eme

A vous gens de peu d’honneur

À vous qui avez si peu d’honneur et de foi pour être ainsi a l‘affût de mes publications, afin de me nuire.
Sachez que cet espace existe et continuera d’exister, et tout ce qui me semblera bon de publier le sera.
Ce que vous faites porte un nom… continuez à jouer avec mes publications par pure malveillance, donnez-vous en à cœur joie. 
Lise de ST Thibault / sous couvert de l’administrateur du blog

Entrelacs et pas de danse …Bienvenue

Lise de Saint Thibault

Entrelaçons l’hier et l’aujourd’hui en rêvant à demain, dansons ensemble sur des énergies multiples, avec élégance.

« Graffeurs, Musiciens, voyageurs, danseurs, bâtisseurs, humanistes, comédiens, poètes, passeurs d arts, photographes, faiseurs d images, écrivains et écrivants, architectes, musiciens,  dessinateurs de BD »…

et n hésitez jamais à laisser un commentaire. Merci à vous 

A bientôt Lise Dest

A peine fille, je voulais être marin

Mon bateau s appèlerait Ulysse c’était certain, les eaux me feraient fête, me prendraient en tempête, je voulais entendre les flots qui se fendent. Pourtant rien autour de moi ne me guidait vers un pareil rêve, rien.

Oui, a peine fille,  je voulais être marin, mais qui entend les rêves éveillés des petites parisiennes aux cheveux tressés ?

Mer 2018

 

Bric à Brac

immodestie3©Autoportrait Lise Dest /Retravaillé par mon ami Pant’

11 juin 2009
Petit couronne de feuillage noir et perles mélangées , trouvée dans une délicieuse  brocante de la rue Delambre, un soir de rendez vous avec Angèle et Yvu. Malheureusement ce merveilleux « bric a brac » a fermé  et c’est une enseigne sans âme, qui s’est glissée à la place de cette boutique charmante.

©Lise Dest

contente de vous retrouver !

Le cœur fait parfois de bien curieux caprices qui sont loin d’être amoureux.
Un soir il décide de changer de vitesse,
et court après je ne sais quelle prouesse? Après je ne sais quelle promesse, dépasser la vie peut être allez savoir?


Ou aller voir vers la grande lumière peut être aussi ?
Perdu monsieur ! qui battez au rythme de mes longues siestes cette nuit là , j’ai été la plus forte.

(A toi ma douce Marianne qui n’a pas lâché ma main)
©Lise Dest 2008

…. »J’ai bien cru ne plus jamais revoir
La couleur de la mer, le soir
Je reviens de loin Je reviens de loin
Je reviens de loin
Si vous n’en croyez rien
Demandez à mon ange gardien »…/ Michel Berger parole & musique