Étienne Roda Gil / for ever

Tout est dit, Guidu Antonietti di Cinarca

Etienne 15 ans entre terre et ciel, 15 années a t’apercevoir du côté de l’Estrapade, y croire pour narguer l’absence.


Puisse le ciel soyeux, être doux et fou à la fois.
« A toute la vie »

____________________________________
Comme un volcan devenu vieux,
mon cœur bat lentement la chamade
La lave tiède de tes yeux coule dans mes veines malades
Je pense si souvent à toi que ma raison en chavire
Comme feraient des barques bleues
et même les grands navires

J’ai la raison arraisonnée
dans un port désert dérisoire
Toute ma vie s’est arrêtée

comme s’arrêterait l’Histoire

Comme une légende qui s’éteint,
comme un grand peuple en décadence
Comme une chanson qui se meurt, comme la fin de l’espérance
Mon cœur volcan devenu vieux
bat lentement la chamade
La lave tiède de tes yeux coule dans mes veines malades
Comme une armée de vaincus,
l’ensemble sombre de mes gestes
Fait un vaisseau du temps perdu
dans la mer morte qui me reste

Mon cœur volcan devenu vieux bat lentement la chamade
La lave tiède de tes yeux coule dans mes veines malades.
——————————————————
RD : Etienne Roda Gil – Julien Clerc

Hammershoi

https://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/hammershoi-maitre-peinture-danoise

Le grand maître de la peinture danoise, Vilhelm Hammershøi (1864-1916) est à l’honneur au Musée Jacquemart-André. Pour la première fois depuis 20 ans, les oeuvres mystérieuses et poétiques du peintre sont réunies à Paris.

Secret d ombre

Friedrich Nietzsche

 « Et souvent il y a plus de bravoure à se retenir et à passer :
Pour se réserver pour un ennemi plus digne »

Ainsi parlait Zarathustra

Charade

Prise de vue
montage et création d image
Philippe Galanopoulos
2018