Hallelujah – Leonard Cohen – Jeff Buckley

http://www.dailymotion.com/video/x33yf1_jeff-buckleyhallelujahflv

ImageShack

I heard there was a secret chord
That David played and it pleased the Lord
But you don’t really care for music, do you?
Well it goes like this the fourth, the fifth
The major fall and the minor lift
The baffled king composing Hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

Well your faith was strong but you needed proof
You saw her bathing on the roof
Her beauty and the moonlight overthrew you
She tied you to her kitchen chair
She broke your throne and she cut your hair
And from your lips she drew the hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

Baby I’ve been here before
I’ve seen this room and I’ve walked this floor
I used to live alone before I knew you
I’ve seen your flag on the marble arch
But love is not a victory march
It’s a cold and it’s a broken hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

Well, there was a time when you let me know
What’s really going on below
But now you never show that to me, do you?
But remember when I moved in you
And the holly dove was moving too
And every breath we drew was hallelujah
Hallelujah, Hallelujah

Well, maybe there’s a god above
But all I’ve ever learned from love
Was how to shoot somedy who outdrew you
It’s not a cry that you hear at night
It’s not somebody who’s seen the light
It’s a cold and it’s a broken hallelujah
Hallelujah, Hallelujah
Hallelujah, Hallelujah …


Traduction

J’entendis qu’il y avait un accord secret
Que David jouait et que cela plaisait au Seigneur
Mais tu ne t’intéresses pas à la musique, n’est ce pas ?
Eh bien cela se passe ainsi, la quarte la quinte
Le mineur tomba et le majeur s’éleva
Le roi déchu composant l’Alleluia

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia …

Eh bien ta foi était solide mais tu avais besoin de preuves
Tu la vis qui se baignait sur le toit
Sa beauté et le clair de lune te térrassèrent
Elle t’attacha à sa chaise de cuisine
Elle cassa ton trône et te coupa les cheveux
Et de tes lèvres elle tira l’Alléluia

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia …

Bébé je suis dèjà venu ici avant
J’ai vu cette pièce et j’ai marché sur ce sol
J’habitais tout seul avant de te connaitre
J’ai vu ton drapeau sur la voûte de marbre
Mais l’amour n’est pas une marche de la victoire
C’est un Alléluia froid et brisé

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia …

Il était un temps où tu me laissais savoir
Ce qui se passait ici bas
Mais tu ne me montres jamais ça, n’est ce pas
Mais souviens toi quand je bougeai en toi
Et la sainte colombe bougeait aussi
Et chaque souffle que nous emettions était un Allèluia

Eh bien peut etre y-a-t-il un Dieu là-haut
Mais tout ce que j’ai jamais appris de l’amour
Était comment blesser quelqu’un avant qu’il puisse le faire
Ce n’est pas un pleur que tu entends la nuit
Ce n’est pas quelqu’un qui a vu la lumière
C’est un Alléluia froid et brisé

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.