Jérôme Bosch / La Tentation de Saint-Antoine

 Jerome Bosch : Le maître des surréalistes

C’est dans ses lectures et dans l’atmosphère d’hérésie et de mysticisme régnant  que Bosch puise une inspiration nouvelle, qui lui fait délaisser l’iconographie traditionnelle de ses débuts, pour s’orienter vers des œuvres « sacrilèges » où le religieux se confronte au pêché et à la damnation.

L’enfer se mêle au paradis, et le satirique à la morale. On y voit sa préoccupation pour l’humanité corrompue condamnée à l’enfer éternel (triptyque du Chariot de foin v. 1500, musée du Prado, Madrid) pour avoir tourné le dos à la loi divine. L’obsession du péché s’illustre dans les sept péchés capitaux (1475-80, musée du Prado, Madrid).  la Nef des fousJardin des délices terrestres, v.1503-04 (musée du Prado, Madrid), allégorie fantastique complexe, composition de personnages et d’animaux hybrides, comportant de nombreuses références à l’alchimie. 

Son style est caractérisé par des personnages caricaturaux issus des bestiaires du Moyen Âge. Jérôme Bosch est l’inventeur d’un style repris ensuite par plusieurs artistes, dont Bruegel l’Ancien.

Il est reconnu par les surréalistes du XXe siècle comme le "maitre" de leur art pendant très longtemps.

L’analyse la plus profonde et la plus influente, mais aussi la plus contestée, de son univers fantasmagorique a été l’œuvre de l’historien de l’Art allemand Wilhelm Fraenger.

Sources http://fr.wikipedia.org


(Détail panneau droit, central )
Parmi les oeuvres de Bosch, l’une d’elle me boulverse particulièrement : Trois panneaux de bois de taille moyenne, dont il est quasiment impossible de détacher le regard, capturé, envouté, Bosch se régale certainement de ne plus vous savoir en paix , au milieu de cette grande salle du fabuleux musée de Lisbonne !

Lise dest

"La tentation de Saint Antoine" triptyque installé au Musée National de  Lisbonne
(centre) Museu Nacional de Arte Antiga Lisbon

Pour en découvrir plus sur cette oeuvre : www.lettres.ac-versailles.fr/article.php3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *