« Les routes du Bosphore »

Enfin, décidée à sortir du carton à dessins les pages emmêlées, aérer les mots, faire voler les points et les virgules petites ponctuations qui transforment l’intention. Et tout peut commencer, ne reste qu’a saisir une envolée d’orgueil et y croire, puis laisser l’histoire assoupie prendre place « Les rives du Bosphore » Un jour c’est certain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *