Loup mon bel animal

louve.jpg
Depuis l’aube
celle des temps,
Loup bel animal
Qui couvre mes rêves fous
dans ton pelage de mal sauvage
Nicher
frimousse de parisienne.
Mythe ou réalité
Fidèle, à la meute
comme à la louve
Quel homme hurlera
ainsi pour la beauté
de mes yeux foncés.
Mystérieux, hurleur
sous la luna
qui t’attend, elle aussi.
T’entendre sans te voir
à peine t’apercevoir
Loup y es-tu?
je t’espère
Depuis des millénaires
Ma peau, ma chair,
te réclament
Je suis ta solitaire
Ta reine au pelage bleuté
Hurle, gronde et jappe,
gémi où aboie
tes plaintes mon bel
animal
ne sont que chants
à mon sommeil
resté trop longtemps
sans voir le ciel
Ton regard mon bel
animal
ocre pâle, aux lueurs de lune
Fascine les brebis,
pauvres errantes,
tes mâchoires rouges
de leur sang
tache ton pelage
couche-toi dans la neige
je lècherai, tes lèvres
garderai , ce goût
avant de blottir
mon cœur
au battement du tien.
Je suis ta solitaire
Ta reine au pelage bleuté
Hurle, gronde et jappe ,
tes plaintes mon bel
animal
ne sont que chants
à mon sommeil
Viens, approche
je suis ta promise
Nous nous ressemblons
cœurs sauvages,
pas à pas dans la neige,
Voyage d’amour
qui s’effacera au matin
Ta solitude, est mon amie
Mon habitude, qui nous rassemble

Je suis ta solitaire
Ta reine au pelage bleuté
Depuis l’aube
celle des temps,
Loup bel animal
Qui couvre mes rêves fous

Lise Dest 18-08-07

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *