Lourde la peine

Elle aurait pu lui dire… 
Je t’aime 
Ti amo 
Agapimou 
Follow me 
et quoi encore ! 
Fallait pas démarrer 
Elle se savait pas jouer 
Fallait pas l’ignorer 

Elle a posé ses sacs sur le siege arrière
Lourde la peine 
Elle bat des ailes et se tire 
Elle aurait pu lui dire… 
Je t’aime 
Ti amo 
Agapimou 
Follow me 
et quoi encore ! 
Coquille de nacre 
poudre aux yeux 
jeux de massacre 
Elle sait se battre 
A terre elle pouvait encore lui dire 
Mais fallait pas demarrer 

Elle savait pas jouer pas comme ça 
Le fracas des silences 
Elle aurait pu en crever 

Elle aurait pu lui dire… Je t’aime
Ti amo
Agapimou
Follow me et quoi encore !

Lise Dest 12 dec 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *