Mademoiselle Amour

Mademoiselle Amour
Jour aprés jour
Mille et un détours
Pour trouver le point de non retour

Toutes lumières éclatées
Ils sont arrivés
Et valeureusement soulevé
Mademoisellle Amour
En plein juillet.

Elle s’en alla alors
Rêver en plein jour
Dans des draps jaunes
Jaunes tres clinique

Il lui a sembla que les gouttes transparentes
Qui ruisselaient sur les rives de ses veines
Etaient là, pour arroser
La fleur morte posée du coté gauche du corps
Epuisée par mille orages et autant de peines

Mademoiselle Amour
Apres mille et un détour
Ne sais plus l’amour
Ne sais pas aux heures du jour
Si elle est heureuse
De s’etre reveillée

Car son bonheur a elle
Son infinie vérité
C’etait de rever
Rien de plus

Lise Dest – 12 juillet 09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.