Mamba noir

Oui c est le Mamba noir, enroulé, feutré, noir comme comme le bois consumé, noir comme la haine sous les sourires noirs. Prêt à serrer lentement, que glissent les suffocations de la proie, le Mamba serre de plus en plus fort, et sort sont arme, son crachat chargé de venin, regarde mourir, laisse pourrir cette proie choisie, précisément choisie. Oui c est bien le Manba noir qui un jour traverse nos routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *