Maria Callas / air de la Wally /Alfredo Catalini

« Ebben, ne andro lontana », chanté magnifiquement par Maria Callas : « Je m’en irai aussi loin que l’écho de la cloche sacrée, là-haut dans les neiges éternelles… »


https
://m.youtube.com/watch?v=-pkNpl-tZIw&feature=youtu.beeature=

Cinquième et dernier opéra d’Alfredo Catalani, La Wally demeure un grand oublié du répertoire lyrique. Et pourtant, son héroïne a tout pour séduire notre époque : jeune fille intrépide bien décidée à imposer ses désirs amoureux ou sa volonté de vengeance, Wally recherche la paix dans la solitude des montagnes loin du monde mesquin et violent des hommes. Si le destin ne s’en mêlait pas, l’infini des sommets pourrait suffire au bonheur de celle qui se flatte de n’avoir reçu que « des baisers immortels », ceux que prodiguent le vent, les rayons du soleil, la rosée et les étoiles du ciel… Wally paraîtrait presque moderne avec son désir d’indépendance et son aspiration à vivre en communion avec la Nature. Et elle est effectivement plus proche de nous que nous ne pourrions le soupçonner à première vue. Car nous avons tous entendu au moins une fois son air le plus célèbre « Ebben, ne andro lontana », chanté magnifiquement parMaria Callas :« Je m’en irai aussi loin que l’écho de la cloche sacrée, là-haut dans les neiges éternelles… ». L’immense popularité de cet air sera définitivement assurée par l’utilisation qu’en fit Jean-Jacques Beineix dans son film Diva en 1981 – et bien plus tard Jalil Lespert dans Yves Saint Laurent en 2014. Héroïne méconnue d’un opéra oublié, Wally mérite assurément qu’on la suive à travers les blanches et mortelles étendues de la montagne tyrolienne. A la croisée des différents mouvements qui ont influencé l’art lyrique dans l’Italie de la seconde moitié du XIXème siècle, Catalani signe un ouvrage plein de séduction où la plénitude de la couleur orchestrale, d’influence wagnérienne, vient donner tout son éclat à l’expressivité du chant italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.