Une pensée sur “MEZIANI Karim”

  1. Comme les jours s’enfuyant
    Comme les nuances du temps
    A tout jamais dans nos cœurs
    Déposent leurs belles couleurs,
    De sa main d’artiste il décore
    Avec pigments et feuille d’or
    Une toile vierge qui deviendra
    Tableau dont on ne se lasse pas…

    D à Karim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.