NINO FERRER

nfNino Ferrer
Né à Gênes, Italie le 15 août 1934
Décédé le 13 août 1998

Nino, Personnage en marge du milieu musical,

Jazz man, Nino Ferrer va jouer avec de grands noms du jazz : bassiste aux côtés de Richard Bennett et accompagnateur de Bill Coleman et Nancy Halloway.
« Pour oublier qu’on s’est aimé » Nino Ferrer n’a pas connu de grand succès lors de sa sortie en France. Mais sur la face B… Il décide de mettre une chanson qu’il a écrite au tout début des années 50, « Un an d’amour ». Cette chanson est reprise en Italie puis en Espagne, et est plus connue aujourd’hui sous son titre espagnol « Un Año de amor », que le réalisateur Pedro Almodovar a utilisé dans son film ‘Talons Aiguilles’.

A la fin des années soixante, Nino engage un jeune musicien camerounais, Manu Dibango, qui se fera connaître plus tard en tant que saxophoniste. Mais c’est comme organiste que Dibango travaille avec le chanteur.

Décidé à mener la vie et la carrière qu’il entend, il s’installe dans le Quercy, région du sud-ouest de la France, et commence à élever des chevaux. Mais la musique le tient toujours et sa rencontre avec l’Anglais Mickey Finn change beaucoup de choses dans sa vision de son travail. Mickey Finn est un guitariste anglais qui a fait ses classes avec T.Rex, Clapton ou les Stones. Avec lui, Nino se plonge dans le rock. Il met à jour des textes plus sombres, plus proches de lui.

En juillet 98, Mounette ( sa mère) meurt, créant un vide certain dans l’existence de son fils. Un mois plus tard, le 13 août, Nino Ferrer se tire une balle dans le coeur en plein champ de blé à près de chez lui.
Doté d’un tempérament imprévisible et fougueux, Nino Ferrer a refusé les compromis au profit d’une totale liberté artistique.
il laisse quelques traces indélébiles, des chansons qui sont pour beaucoup des tubes majeurs, et même de petits chefs d’oeuvres.

http://www.zoomrang.com/ferrer3.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *