No way

19431_1316725111504_1032021950_30969958_6214450_n Moi qui n’ai pas d’aile
Qui n’ai rien d’elles
Je pourrai mentir
Pour qu’il pose un sourire
Face à ces mots à détruire

Mais demain
Devrais-je y noyer
D’autres songes
De nouveaux mensonges

Moi qui sais tout de l’absence
je triche avec les mèmes armes
Je sais taire les silences
Les longues errances

Moi qui n’ai pas d’aile
Qui n’ai rien d’elles
Je saurai dire tant de choses
Sans m’enfuir, sans souffrir

Mais comment faire glisser
La carte du jeu
Reine ou Roi
Joker s’il le faut
Pour le sentir contre
Mon coeur

Moi qui n’ai pas d’aile
Qui n’ai rien d’elles
Je pourrai mentir
Pour qu’il pose un sourire
Face à ces mots à détruire

Lise Dest

2 réflexions au sujet de « No way »

  1. Lise, je découvre votre poème dans l’ascenseur de l’actualité, juste en passant… J’y reviendrai ce soir, mais déjà vos mots ont voyagé sur le ressenti de l’émotion.
    La photo également y réverbère toute l’émotion d’une douleur irisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *