Nous irons Ă  Rome

Le Caffé Greco nous attendra !
Nous nous y retrouverons une autre fois
Nous mettrons nos plus belles ailes
Un peu de verts sur les tiennes
pour rappeler la lumiĂšre de tes yeux
Un peu de neige sur les miennes
Parce que tu sais combien
ces flocons « messages d’en haut » me mettent en joie

Nous irons Ă  Rome, comme nous l’avions prĂ©vu.
Il me faudra attendre d’ĂȘtre aussi lĂ©gĂšre que toi,
et de rivaliser avec les phalĂšnes, infatigables amoureuses de la lumiĂšre,
qui chaque soir se prennent Ă  leur propre jeu
dans une danse affolée et désespérante de beauté.

Oui nous irons au Caffé Gréco
Parce que nous l’avions dĂ©cidĂ©.
Et, si ce matin, je suis comme feuille-morte
demain te sachant dans la lumiĂšre,
je serais coquelicots aux champs de notre rencontre inouĂŻe.

Pas d’ifs frissonnants et de bouquets fanĂ©s pour toi,
rien que de radieuses prairies,
de passacailles endiablées ou te pourra tourbillonner en riant,
de ce rire qui aujourd’hui nous manque cruellement.

Vol, vol ma belle amie aux « L » jumelles
promĂšne-toi dans ce ciel Ă©clatant.
Nous suffoquerons encore un instant
Les deux pieds sur cette terre
Ă  l’idĂ©e de ne plus t’y croiser
Et si nous ne cessons de penser Ă  Toi
le regard noyé, pardonne nous.

Demain au dĂ©tour d’un soir d’étĂ© tiĂšde et apaisĂ©
face Ă  l’ocĂ©an, nous te verrons filer, Ă  la nuit Ă©toilĂ©e,
espiĂšgle et toujours rebelle.

Alors, Vol, vol ma belle amie aux « L » jumelles
Et si ma peine est si violente
C’est parce que je t’aime.

Lise Dest /22-2-09

3 rĂ©ponses sur “Nous irons Ă  Rome”

  1. Merci Lise, grĂące Ă  tes mots magnifiques, Gabrielle s’Ă©lĂšve un peu plus et…nous avec….

    Belle journée pour Gabrielle
    qui Telle une Libellule
    n’a pas tendu toutes ses « ll »
    en vain.

    Agnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *