Parler de toi

Le vent d’avril pose le temps et  l’absence
Le ciel dans une église nouvelle fait silence
La nuit elle, se perd de trop d’espace

Vivre encore, écoper la lumière du monde, de l’unique, et des enfers
Dessiner sur sur le lierre l’epsilon de ton nom
Au reflet dans la glace
Aux mots qui se déplacent
Parler de Toi

Lise de Saint Thibault (Lise Dest ) 06 avril 07

2 thoughts on “Parler de toi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *