Prends- moi le cœur

ImageShack Photo Lise Dest
Allez prends ma main
Prends mes mots
Prends mes vagues
mes vols arrêtés
Prends l’amour en douceur
Les nuits sans peur
Les heures sans fausse pudeur

Allez viens
Le monde te dit que non
ton cœur lui te dit oui

Depuis le temps
Que tu veilles le ciel
Ne pèse plus,
ni le pour ni le contre
Prends de l’avance
sur de tes attentes

Allez viens

Et un dieu te dit de prendre
Le chemin
n’exhausse pas le diable
qui t’empêche de chausser tes guêtres

Ne te prends plus pour un enfant
Laisse les petits bateaux au Luco.
prends le grand voilier
Le bon ciel et le vent t’attendent

Prends- moi le cœur
prends- moi la main
C’est une alliance sans contrat
Que je t’offre

Depuis le temps
Que tu veilles le ciel
Ne pèse plus?
ni le pour ni le contre
Prends de l’avance
sur de tes attentes

Allez viens

Lise Dest 10/01/2009

Une réflexion sur « Prends- moi le cœur »

  1. Superbe poème. Dans l’exhortation à prendre, je ressens cette autre pour le don d’amour. Et si le pour et le contre ont ici un tout autre sens, je me plais à les imaginer dans l’aboutissemnt d’un rêve fusionnel.

    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *