Fol amour

Les mains glissent, unies dans les souvenirs, et lissent une fois encore les heures à venir, les précieuses, les palpitantes, les fulgurantes.
Ils sont le silence, l’attente, tous les battements de cœurs tous les vols arrêtés. Ils sont le fol amour simplement.
Paris – Icosium