Fol amour


Les  mains glissent, unies dans les souvenirs, et lissent une fois encore les heures passées espérant la floraison des heures à venir, ces heures précieuses, palpitantes,fulgurantes.
« Ils » sont le silence, l’attente, tous les battements de cœurs tous les vols arrêtés.  « Ils » sont le fol amour simplement, 
Paris, Icosium

©texte et photo Lise Test